HireSweet est un outil qui permet d'optimiser les étapes clés du recrutement. Nous nous sommes posés une question simple : existent-t-il des caractéristiques communes aux messages qui récoltent le plus de réponses positives ?

Quelles sont les caractéristiques ou formulations avec le plus fort impact sur le taux de réponses positives ?

NB : on entend par “réponse positive” une réponse qui débouche sur un entretien.

Quelles caractéristiques maximisent les réponses positives ?

1- La longueur du message

Dans un précédent article (accessible ici) nous détaillions les informations à évoquer dans un message de contact et on vous l’accorde, elles sont nombreuses ! Attention toutefois à ne pas vous épandre. Les messages qui ont le plus fort taux de réponses sont en général courts. Selon notre étude le nombre de mots optimal pour un premier message se situe autour de 200 mots.

Conseil : soyez concis, évitez les longues formules et expliquez clairement pourquoi vous avez choisi d’écrire à cette personne en particulier.

2- Le salaire

Faut-il ou non mentionner le salaire dans le corps du mail ? Certains spécifient systématiquement le package complet (fixe, variable, intéressement au capital), d’autres évoquent une fourchette. Notre analyse montre qu’en réalité citer le salaire dans le corps du mail aurait plutôt un impact négatif sur le taux de réponse.

3- Les technos

C’est l’une des tendances les plus marquées : le taux de réponse positive chute drastiquement en fonction du nombre de technos mentionnées dans le mail.

Ce que l’on comprend : cela peut être corrélé à la longueur du mail ou à la tendance qu’ont certains recruteurs à citer l’intégralité de leur stack technique.

Conseil : évoquez les quelques technos principales et surtout indispensables pour le poste en question. Citez des technos Back pour un poste de Back-End, pour un poste de Front-End web nul besoin d’évoquer la stack de votre application mobile.

4- Les suites de mots

Nous avons étudié les multiples occurrences d’une suite de mots et certains (parfois surprenants) semblent impacter positivement le taux réponse.

  • La plus positivement corrélée : “Ton profil”

Ce que l’on comprend : utiliser plusieurs fois cette formulation souligne l’intérêt tout particulier porté à ce profil. Cette suite est employée dans des phrases comme “Ton profil m’intéresse énormément”, “Ton profil semble correspondre à l’offre”, etc. C’est un signal positif pour la personne contactée.

Conseil : (sans surprise) intéressez-vous à la personne à qui vous écrivez. En quoi son parcours, ses expériences, ses centres d’intérêts pourraient correspondre à l’offre que vous lui faites ou à votre entreprise ?
  • La 2ème plus positivement corrélée et la plus surprenante : “? a”

Il s’agit quasi exclusivement de messages se terminant par une question (“Serais-tu disponible pour un premier appel ?”, “On s’appelle ?”, “L’offre pourrait t’intéresser ?”), suivi d’une formule comme “À bientôt”, “À très vite”, “À très bientôt”, etc.

Conseil : concluez votre message par une question, cela ouvre la voie à une réponse ! Finissez par une formule chaleureuse qui montre votre intérêt.
  • ‘Bonjour’ ou ‘Hello’ ?

‘Hello’ semble plus positivement corrélé que ‘Bonjour’.

Ce que l’on comprend : c’est peut être le signe d’un message moins formel, plus direct, qui privilégie le tutoiement notamment.

Conseil : choisissez la formule qui vous correspond le plus !

Takeways

  • Préférez les messages courts.
  • Personnalisez vos messages au maximum.
  • Soyez chaleureux (n’hésitez pas à tutoyer !), montrez l’intérêt que vous portez à ce profil en particulier

Méthodologie

Il existe, bien sûr, des écarts de taux de réponses positives qui ne sont pas liés aux seules caractéristiques des messages. Toutefois, nous avons constaté que certaines caractéristiques impactaient dans les mêmes proportions le taux de réponses positives. Nous avons donc uniformisé ces taux et utilisons en base 100 le taux de réponse positif moyen observé.