This is it! Enfin une formule qui vous permet d’évaluer le salaire potentiel de vos futur(e)s développeurs et développeuses. Cette formule vous donne davantage de granularité et de précision qu’une simple fourchette de séniorité.

Pour aboutir à cette formule, nous avons analysé des données de salaires récoltées auprès d’entreprises et de développeurs / développeuses. Celle-ci s’applique principalement à des postes de développement Web et Mobile en France.

Explications

À première vue la formule est difficilement déchiffrable, voici quelques éléments d'explications pour éclaircir la méthode utilisée.

s : Salaire annuel brut en K€

37 : en K€, le salaire de base moyen observé en sortie d’école.

n années d′Xp : en moyenne le salaire augmente de 4K par année d’expérience. À la puissance 3/4 : le gain d’ancienneté ne croît pas de manière linéaire.

Coefficient de formation
Le critère de formation a un impact sur le salaire uniquement au cours des 5 premières années. Ce sont ensuite les "extras" et les expériences qui prennent le dessus.
Coefficient d’entreprise
Il prend en compte l‘entreprise dans laquelle le développeur ou la développeuse va travailler et l’industrie de cette entreprise.
⚠ ️ Ce coefficient concerne bien l'entreprise cible et non pas l'expérience passée du candidat : un changement drastique pour une industrie plus rémunératrice sera logiquement accompagné d'une revalorisation salariale
Coefficient de tension
Il tient compte du ratio offre/demande sur le poste en question et donc sur les compétences requises.
Plus le marché est pénurique plus le salaire devient un avantage compétitif.
Extras : ce sont tous les éléments qui constitueraient un bonus pour l’embauche :
— une activité open source importante (ex. : des repos sur GitHub, des publications d’articles, etc),
 — une (des) expérience(s) passée(s) dans des entreprises prestigieuses (ex. : une start-up tech réputée avec une stack exigeante),
 — un (des) projets antérieure(s) d’envergure (ex. : une personne ayant eu des responsabilités pour mener à bien la création d’un projet, d’une application, a été CTO, etc.),
 — une (des) expérience(s) passée(s) de management (ex. : Lead Dev, CTO, etc.)
 — une (des) compétence(s) bonus (ex. : maîtrise d'un langage Front-End pour un poste Back-End ou des compétences supplémentaires en machine learning, etc.)
r : Le coefficient géographique. Il vaut 0,8 pour la province et 1 pour Paris. Ce coefficient prend en compte la différence de tension et de pouvoir d’achat entre Paris et les autres régions.

Quelques exemples

Un développeur Back End

Niveau d’expérience : 3 ans d’expérience (n=3)
Formation : École d’informatique (τ=1)
Entreprise : Start-up BtoB (τ=1)
Langage(s) maîtrisé(s) : PHP — framework Symfony 4 (τ=1)
Extra(s) : une expérience de 2 ans dans une start-up à succès qui édite un SaaS BtoB (extra=1)
Localisation : Bordeaux (r=0.8)

Salaire brut annuel = [[ (37 + 4*3^3/4) * 1 * 1 * 1 ] + 4*1 ] * 0,8 ± 5%
38,090€ < 40,094€ < 42,099€

Une développeuse Full Stack

Niveau d’expérience : sortie d’école (n=0)
Formation : Top école d’ingénieurs (τ=1,1)
Entreprise : Start-up dans la Fintech (τ=1)
Langage(s) maîtrisé(s) : Javascript (τ=1,1)
Extra(s) : activité open source importante (extra=1)
Localisation : Paris (r=1)

Salaire brut annuel = [[ (37 + 4*0) * 1,1 * 1 * 1,1 ] + 4*1 ] * 1 ± 5%
46,332€ < 48,770€ < 51,209€