Recruter un profil technique passe nécessairement par un test approfondi de ses compétences. Vous devez savoir de quoi votre potentiel futur collaborateur est capable avant d’aller plus loin. Il est souvent difficile de recruter certains experts techniques mais cela ne veut pas dire que l'évaluation des compétences techniques devient facultatives !

Ce qui rend le test technique indispensable

Une étude du cabinet Robert Half a montré que les ¾ des dirigeants d’entreprises du Royaume-Uni avaient déjà fait une erreur de casting sur un profil tech. L’une des principales raisons à cela était une inadéquation au niveau des compétences...

Un CV peut être très bien présenté. Un candidat peut se montrer excellent en entretien. Toutefois, lorsqu'il s'agit d'un poste technique exigeant la maîtrise de hard skills, cela ne suffit pas. Ces savoir-faire sont irremplaçables et évaluables. Bien sûr, une compétence qui fait défaut peut s’apprendre ! Mais cela doit être prévu en amont afin d’intégrer un temps de formation dédié.

Le test technique rend un grand service à la fois aux recruteurs et aux candidats : c’est la manière la plus objective et efficace de vous faire une idée sur le niveau d’un profil tech. Il n’existe tout simplement pas de meilleure solution pour lui donner une chance de prouver sa valeur.

In fine, le but de ce test n’est pas de valider ou de discréditer immédiatement un candidat. L’objectif est plutôt de mieux comprendre sa logique et son fonctionnement ainsi que d’échanger sur sa vision du code… mais pas uniquement. Les entreprises tech testent également certains candidats sur leurs compétences en problem solving, en pensée computationnelle et en algorithmique. Tout dépend bien sûr du poste et de la mission visés...  ainsi que du niveau de séniorité du candidat ! On ne teste pas de la même manière un profil junior sorti d’école et un profil sénior passé par plusieurs belles sociétés.

C’est simple : plus vous avez de doutes sur la compétence réelle du candidat, plus vous devez le tester.

Comment intégrer les tests techniques dans votre process de recrutement ?

Avant les premiers entretiens, un portfolio et un profil GitHub peuvent vous donner des indices sur le parcours, les compétences et les capacités d’un candidat. En l’interrogeant sur ses projets passés, vous obtenez de précieux insights qui vous aident à cerner son implication professionnelle, sa rigueur et sa façon de travailler. Le portfolio et le profil GitHub vous fournissent ainsi des éléments qui vous serviront à établir les tests techniques plus tard.

La question à se poser ensuite est donc “à quel moment tester les candidats sur ses hard skills” ?

L’idéal est d’intégrer l’étape des tests techniques dans un second temps, après le premier contact avec le candidat. La rencontre avec le manager, l’équipe et les fondateurs se fait ensuite, une fois que les capacités techniques du candidat ont été validées.

Un test technique peut être envoyé au candidat pour qu’il le réalise chez lui - dans ce cas attention à ce que l'exercice ne soit pas trop long, il pourrait décourager certains candidats.. Ou alors, vous pouvez organiser ce test dans vos locaux : pourquoi pas une session de code en direct (live coding) pour observer comment il pense, code et communique sous l’oeil du recruteur ?

Notez qu’en cas de doute, si vous hésitez ou qu’une incertitude subsiste quant aux hard skills de votre candidat, vous pouvez très bien le solliciter pour d’autres tests techniques. Vous devez être sûr de vous.

Devez-vous créer votre propre test technique ou utiliser un outil existant ?

Si vous possédez les ressources en interne, vous pouvez créer un test technique sur-mesure. L’un de vos experts ou vous-même pouvez le construire selon vos besoins exacts.

Il peut notamment être intéressant de commencer par poser des questions très techniques centrées sur une technologie, par exemple “Pensez-vous que votre manière d’utiliser Angular est différente d’autres programmeurs ?”.

Le test que vous pouvez créer peut être sous format papier (un QCM avec des questions pointues) ou en ligne. Une autre possibilité, souvent encore plus révélatrice, est de proposer un challenge concret et pratique au candidat.

Mais si vous ne disposez pas des ressources financières et temporelles ou des compétences requises, il existe heureusement des solutions “clés en main”. Vous pouvez par exemple utiliser une plateforme comme CodinGame, Codility ou HackerRank et sélectionner certains langages de programmation et différentes technologies : Java, Python, React, C#, Spring, Jenkins…

L’important est que vous puissiez analyser facilement les résultats du test et les comparer ceux de vos candidats short-listés.

Les tests techniques occupent donc une place cruciale dans le process de recrutement de profils techniques. Recruter un talent nécessite que vous meniez à bien cette étape-clé. Mais le grand atout d’un test technique bien mené, c’est qu’il ment rarement sur le potentiel d’un candidat.